Accueil
Page 1
les locatios
reglementation
paludisme
janvier
histoire
fête des femmes
fête des hommes
sempe kaloon
la royauté
le kankouran
les fétiches
aller à Kaf
réceptifs
aller à Boko
hillol
les bolons
sculteurs
le carnaval
vente de maison
les locatios
culture du riz
le palmier
le village
pecheurs
Page 37
liens

Excursion à Hillol

Avec quelques amis nous décidons une excursion dans les îles, plus précisément dans l'île de Hillol. Pour corser la chose nous décidons d'y aller en quads et moto, l'île est grande et bien entendu le village est situé à l'exrémité opposée à notre débarquement. Prévenus de notre arrivée les villageois ont débroussaillé le petit sentier pédestre qui mène au village distant de 6 kms, ils ont vu grand, on aurait pu venir avec un autocar.Avant d'arriver  au village, ils nous ont préparés une surprise: un comité d'accueil avec danses de bienvenue. Mais, Tewat le fétiche, probablement intrigué par toute cette agitation, manifeste sa présence et met en transes quelques femmes, l'une d'elle s'enfuit dans la brousse, une autre se roule au sol en vociférant. Arrivés au village nous sommes invités à manger, au menu huîtres de palétuvier préparées de différentes façons, elles sont cueillies uniquement par les femmes qui se déplacent dans de petites pirogues taillées dans un tronc d'arbre.

Une douzaine de personnes, deux quads, une moto

La pirogue est bien pleine

Arrivée sur l'île, déchargement des quads

1 km avant d'arriver au village, un comité d'accueil nous attend.

Bien entendu la cérémonie d'accueil se termine par des danses, plusieures femmes entrent en transes occasionnées par "le Tehouat" le fétiche dont le lieu cultuel se trouve à proximité et satisfait de voir des étrangers manfeste sa présence de cette façon

vers 15 heures on nous sert un repas composé d'huîtres cuites cuisinées de différentes façon et comme dessert de la pulpe de noix de palme pilée avec du sucre

Décidemment les femmes sont infatigables, elles ont dansé ce matin lors de notre arrivée, préparé le repas que nous venons de prendre, et elles dansent encore en cette fin d'après midi

La journée est bien avancée, il nous faut maintenant rentrer à Kafountine avant la nuit. Nous repartons donc sur nos quads et motos pour arriver à l'embarcadère. Pas de chance la marée est trop basse pour nous permettre d'embarquer, il nous faut attendre. A notre arrivée à Cassel il fait nuit noire.